Empreinte Ecologique Ouverte

Base de connaissance collaborative autour des méthodes de calcul de l'Empreinte écologique

Rechercher 
Menu
Accueil
Qui sommes nous ?

Vision

Méthodes

Au concret

Actu

  • Articles récents
  • Newsletter WWF
  • Grenelle et IFEN 2008


Contrat Creative Commons
Le contenu de ce site, texte et images,
est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Projets fin aout 07

imprimer
Actualités des différents participants

MEDIATION ENVIRONNEMENT

Il y a déjà des éléments nécessaires à la construction de l’outil de calcul de l’EE de la gestion des déchets ramenée à la tonne. Calculateurs sectoriels: Collecte, incinération, enfouissement et traitement mécano biologique. Il reste à boucler l’outil component par filières complémentaires(méthanisation, transfert, tri et compostage) et à ensuite les mettre en relation pour créer un outil intégré "filière" d’ici mars – avril. La difficulté actuellement rencontrés est l’attribution de l’empreinte à chacun des flux collectés dans la filière globale de traitement.

La difficulté sur la structuration de l’outil global est qu’il y a la volonté de dépasser les outils existants comme e-impact d’Ecobilan en laissant libre les choix sur les paramètres détaillés de chaque composant de la filère de gestion et d'intégrer les modifications de performance des outils de traitement en fonction de la modification des gisements (par ex, extraire la matière organique du gisement initial augmente considérablement la performance en terme d'empreinte de l'enfouissement).
Thanh indique que par expérience il serait peut-être intéressant de dépasser les problèmes de construction en travaillant sur un exemple concret. Il est nécessaire de travailler à la modélisation des UML. Il faut que l’utilisateur qui est la personne qui connaît bien le process puisse construire elle-même l’UML de son propre cas. Mais pour quelle puisse bien comprendre ce qui lui est demandé comme modèle à construire il est nécessaire d’avoir un prototype qui tourne qui serve d’exemple.

Il y a une réflexion en cours actuellement concernant la compensation. Il y a un projet pilote de Jean-Marc Van de Kerkhove de SITA IDF à partir de l’outil qui permet de quantifier l’impact et donc de donner les pistes d’amélioration du projet. A la fin il reste le résiduel dont il est nécessaire de penser à la compensation.

SITA FRANCE

Nécessité d’un outil pour un process compliqué donc au contraire de l’outil EE de la collecte l’entreprise pense actuellement que l’outil ne sera, au moins dans un premier temps, qu’à usage restreint aux personnes maîtrisant l’ensemble des enjeux et ayant une bonne connaissance des possibilités offertes par l’outil.

Il faut que l’outil permette d’ouvrir le plus possible de scénarios. Il faut des données par défaut mais il faut aussi permettre à l’utilisateur de modifier l’ensemble des données que ce soit sur l’enchaînement des différents traitements du process que sur les paramètres de calcul.

ANGENIUS

Octobre 2004 ouverture de l’outil : travail avec des entreprises comme SITA et des collectivités.
Un travail a été réalisé pour assurer la reconnaissance de l’outil et expliquer que les collectivités sont de plus en plus prenantes de ce type d’ingénierie. L’ADEME Nord pas de Calais et la région ont participé à un programme avec deux applications pilotes.
Ce programme a été l’occasion d’expliquer dans le détail à l’ADEME :
  • les relations entre l’empreinte et le bilan carbone,
  • comment ça fonctionne pour un utilisateur,
  • comment se passe la récupération de données nécessaires.
L’ADEME Nord Pas de Calais est très intéressée par l’EE et souhaite assurer la promotion de cet outil. Cependant, pour pouvoir envisager une action de l’ADEME au niveau national il est nécessaire de sensibiliser d’autres ADEME régionales pour que les volontés locales puissent être prises en compte en central. L’IFEN a rejoint le travail, et s’est inspiré du travail réalisé par les Suisses pour construire les tables de données.
En plus du travail technique assuré par la mise en relation de différentes équipes de travail, Angénius est aussi en relation avec le WWF qui s’engage à promouvoir l’EE si cet outil est construit de manière transparente. Il faut en effet assurer la plus large concertation sur la construction de l’outil mais aussi assurer la promotion et la sensibilisation à la démarche dans les publics les plus larges.

Projet d’aménagement en Plaine de France pour analyser les différentes options d’usage de la zone en fonction des contraintes existantes.

Travail avec Fondatera qui est une association composée d’un complexe de recherche dirigée par Sylvie Faucheux et qui fédère de grosses entreprises et laboratoires pour définir le cahier des charges des données nécessaires à l’évaluation des projets à demander aux porteurs de projets.

Projet en cours pour une ville proche de Bordeaux. L’idée et de travailler beaucoup sur la construction de l'EE des TIC (Technologies de l’information et de la communication) dans le cadre de la construction de leur Agenda 21. L’objectif est entre autres de différencier l’empreinte du changement du calcul classique de l’EE.

Projet agrocampus de Rennes démarrés depuis 3 ans, l’EE de la restauration collective en lycée a été calculée. Il y a eu une première étape de sensibilisation puis une étape de calcul sur un cas concret à partir des données d’origine des denrées consommées, des matériaux électriques utilisés et des procédés de cuisson. Des zooms ont été réalisés sur les produits laitiers et sur des repas types. La prochaine étape de se programme est la vulgarisation de la démarche.

LE PAYS DE GUINGAMP

Ce territoire travaille avec Angénius pour utiliser l ‘EE comme outil de sensibilisation à l’environnement et au développement durable. Ce travail a été planifié en deux étapes :
Sensibilisation du grand public avec :
  • la volonté de développer le calcul de l’EE par les citoyens grâce à l’outil EE qui a été adapté à partir de celui fournit par le WWF belge ;
  • semaines de présentation du film d’AL Gore sur le changement climatique dans les communautés de communes suivi par un colloque avec interventions de Christophe et Thanh.
Réaliser des calculs micros d’EE pour la production d’un litre de lait, 1 tonne de produits transformé bois, d’un logement HLM, d’un repas… Pour suivre ce travail de calcul, un comité scientifique a été créé. Le CEMAGREF et Thanh y participent et la première étape est la validation de la méthode de travail pour les différents calculs micros. Thanh va dans un premier temps informer le comité sur la démarche car les participants n’ont aucune compétence en la matière. Un comité des partenaires participe aussi au projet de manière à faciliter l’accès aux données nécessaires à la construction des outils de calcul.

Collaborateurs de cette page: christophe et mathilde .
Page modifiée dernièrement le Vendredi 21 Septembre, 2007 [07:31:14 UTC] par christophe.


Aide et outils


Téléchargement

Tableur Empreinte Ouverte (TEO) 0.16

TEO-0.16.tar.gz

TEO-0.16.zip

Le tableur est sous Open Office (faites un geste pour votre liberté Télécharger Open Office)


RSS Wiki RSS Galeries d'images RSS Forums
[ Temps d'exécution: 0.14 secs ]   [ Mémoire utilisée: 1.35MB ]   [ GZIP Disabled ]   [ Charge du serveur: 0.22 ]
Dernière mise à jour CVS: Dimanche 02 Mars, 2008 [10:53:28 UTC]