Empreinte Ecologique Ouverte

Base de connaissance collaborative autour des méthodes de calcul de l'Empreinte écologique

Rechercher 
Menu
Accueil
Qui sommes nous ?

Vision

Méthodes

Au concret

Actu

  • Articles récents
  • Newsletter WWF
  • Grenelle et IFEN 2008


Contrat Creative Commons
Le contenu de ce site, texte et images,
est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

SITA

imprimer

Programme Empreinte Ecologique des déchets avec SITA

Le programme

SITA travaillait avec la SCOP Médiation & Environnement(M&E) depuis longtemps, sur des problématiques d'acceptation locale. Lors du colloque à l'Ecole des Mines de Paris sur l'empreinte (Octobre 2004) organisé par Angenius, SITA a souhaité voir comment l'empreinte pouvait l'aider à donner une plus grande lisibilité et plus de crédibilité à sa vision et sa straégie de développement durable. M&E a monté le programme de recherche, qui a débuté en 2005, en partenariat avec Angenius et le GFN.
Le partenariat a été bâti autour d'un principe de recherche action, avec une première phase de "pré-fiançailles" : il s'agissait pour Angenius et le GFN de vérifier la faisabilité d'un partenariat stratégique avec SITA. La 1° année a donc porté sur un périmètre relativement simple : la collecte des déchets. La suite devait porter sur le coeur du métier (traitement, incinération) et sur les stratégies nouvelles de réduction et de valorisation des déchets.

Dès le départ, Angenius conformément à sa mission, a demandé à ce que les travaux soient libres (et en effet, tout ce qui a été fait est à la libre disposition de ceux que cela intéresse : hypothèses de calcul, facteurs de conversion, modèles...). Avec l'aide de M&E, un Comité d'experts indépendant a été mis en place pour pouvoir disposer d'un regard externe, objectif sur les travaux menés (en quelque sorte, un "garde-fou").


Leçons de la 1° année d'expérience

Discussion de débriefing avec l'équipe Initiative 2007, avril 2007

Bon exemple de conception d'un partenariat de recherche action à moyen terme

SITA voulait montrer qu'il était exemplaire en faisant pour ensuite faire savoir (« le problème n'est pas ce que nous faisons, mais comment nous sommes perçus. Il faut donc montrer que nous sommes réellement exemplaires par nos actions »). Le programme a été conçu avec un Comité d'experts indépendants, qui encadrait les travaux et apportait un oeil critique sur tout ce qui a été fait.
Le 1° temps (test de fiançailles) a permis d'enclencher une démarche de progrès, qui est crédible parce qu'on partage les travaux, hypothèses, résultats.
La vision holistique ne se fait pas du 1° coup mais un dirigeant a eu l'intuition.

Avantages de l'empreinte

Le choix de l'empreinte écologique a été par ailleurs guidé par le fait que cet outil est parlant pour les collectivités et stimulant en matière de recherche action. C'est un outil résolument orienté utilisateur, alors que le bilan carbone, développé par exemple par Veolia, n'a pas été aussi repris par les collectivités.
La clé a été de s'appuyer sur le retour des usagers => propagation virale. L'astuce a été de mettre le gène du libre dans le projet. Launay Lantic, Angenius. Pollutech, 800 comptes créés.

Les calculs

En termes de calcul, le gros travail a été de modéliser le système. En effet, pour disposer d'un outil qui calcule une empreinte dans tous les cas de figure, il faut concevoir une collecte de données simple et qui permette de faire des scénarios. Ici, nous avons ramené le tout à 4 paramètres : camions, sacs, contenants et km. Ensuite il a fallu trouver des données de type ACV pour calculer l'empreinte de fabrication des camions, leur durée de vie (caoutchouc, fer, acier + émission de GES des camions ...). L'intérêt de travailler en réseau apprenant est qu'on partage les données, et la base de données s'enrichit à chaque nouveau projet.
Ca a fait bouger le marché : depuis des collectivités sortent des appels d'offre avec l'empreinte écologique.
La 2° étape est maintenant d'enrichir le processus, faire des rencontres entre utilisateurs.
Il faut mettre en place une FAQ avec toutes les critiques et limites de l'outil.

Et maintenant ?

En cours : l'empreinte de la collecte pneumatique. Confort visuel, odeurs, trafic de camions... mais augmentation du volume ? Imaginaire du zéro déchets. Voir aussi si ça peut faire entrer en amont dans les projets de recomposition urbaine. L'empreinte de la Cyclabelle pose la même question.
Exemple du lycée agricole de Sées, qui a mis en place un système de compostage et de tri dans la cantine. Développer une base de données des démarches exemplaires en lycée ?

Collaborateurs de cette page: thanh .
Page modifiée dernièrement le Vendredi 11 Mai, 2007 [10:27:55 UTC] par thanh.


Aide et outils


Téléchargement

Tableur Empreinte Ouverte (TEO) 0.16

TEO-0.16.tar.gz

TEO-0.16.zip

Le tableur est sous Open Office (faites un geste pour votre liberté Télécharger Open Office)


RSS Wiki RSS Galeries d'images RSS Forums
[ Temps d'exécution: 0.13 secs ]   [ Mémoire utilisée: 1.34MB ]   [ GZIP Disabled ]   [ Charge du serveur: 0.07 ]
Dernière mise à jour CVS: Dimanche 02 Mars, 2008 [10:53:28 UTC]